Chronique du 18 au 22 septembre : Des marchés attentistes jusqu’à l’annonce de la fin du « Quantitative Easing »

Indices 31.08.2017 Perf.  en % depuis le 01.01.2017
S&P 500 (US) 2’502 11.8
Dow Jones (US) 22’349.59 13.1
Nasdaq (US) 5’932.32 22.0
Euro Stoxx 50 3’541.42 7.6
DAX (ALL) 12’592.35 9.7
FTSE 100 (UK) 7’310.54 2.3
Nikkei 225 (JP) 20’280.3 6.1
SMI (CH) 9’136 11.2
Hang Seng (HK) 27’880 26.7
Gold 1’297 12.6
Oil (WTI) 50.53 -3.12

                                               Source : FUW

         

En début de semaine, les marchés sont restés de marbre face aux nouvelles frasques nord-coréennes (car probablement immunisés contre ce type de nouvelles). Mercredi, la Réserve Fédérale Américaine (Fed) a annoncé la fin du QE (Quantitative Easing) ce qui a orienté les marchés à la baisse. Les investisseurs ont pris des profits, en particulier dans le secteur de la technologie qui avait affiché la meilleure performance depuis le début de l’année.

Les marchés devront dorénavant apprendre à vivre sans la politique ultra-accommodante de la Fed. Il n’y aura pas de hausse de taux en septembre mais elle aura certainement lieu en décembre. De plus, l’on attend trois autres hausses durant 2018 malgré une inflation qui peine à atteindre l’objectif des 2 %. L’inflation CPI (Consumer Price Index) sous-jacente (hors éléments volatils tel que l’énergie et l’alimentation) est restée stable à 1.7%.

En détail, la Fed va commencer dès octobre à alléger son bilan qui pèse aujourd’hui USD 4,5 trillions. Elle va réduire ses investissements en bons du Trésor et titres hypothécaires. La réduction sera mise en œuvre progressivement en petites tranches de USD 10 milliards par mois. Le montant sera augmenté de USD 10 milliards par trimestre jusqu’à atteindre un plafond de  USD 50 milliards. D’après la Fed, l’économie va continuer à croitre à un rythme modéré et les ouragans Harvey et Irma n’affecteront pas l’économie à moyen terme. La Fed a d’ailleurs relevé ses prévisions annuelles de croissance à 2.4%. Des indicateurs économiques tels que la baisse des inscriptions au chômage, la hausse de l’activité manufacturière de Philadelphie et la hausse du « Conference Board Index » ont apporté une note d’optimisme. En revanche, l’indice immobilier a récemment dégradé de 64 points en août.

La Fed se montrera très prudente afin de ne pas freiner la croissance économique et  d’éviter un crash des marchés actions et obligataires.  Suite à son annonce, le rendement du « 10 ans américain » a pris l’ascenseur à 2.27 ; le dollar est remonté et se traite à 1.1951 contre euro. Ce qui représente une baisse de la devise américaine contre euro de l’ordre de 14% depuis le début de l’année.

Quant à la Banque Centrale Européenne (BCE),  elle avait reporté ses prises de décisions pour le 26 octobre. Le taux d’inflation actuel de la zone euro est de 1,5%. Bien que la BCE soit en retard sur le cycle de son homologue américain, les derniers mouvements de ce dernier augmenteront la pression sur l’institut européen.

En Europe toujours, le marché portugais a été le grand gagnant de la semaine suite au relèvement de sa note de crédit à la catégorie « investment grade ». La livre sterling s’était bien appréciée suite à la possibilité émise par la Bank Of England (BOE) d’augmenter ses taux directeurs face à un inflation anglaise galopante. Suite à l’abaissement de sa note de crédit par l’agence de notation Moody’s (de Aa1 à Aa2) la Livre est redescendue à 1.34 contre USD.

La BNS s’est aussi réunie cette semaine. Elle s’est déclarée soulagée par la faiblesse actuelle du franc suisse qui se traite à 1.1583. Ce qui représente une baisse de 8% depuis le début de l’année. Cela dit, elle compte garder ses mesures monétaires accommodantes face à un franc suisse qu’elle juge surévalué.

 

GLOSSAIRE :

Le « Conference Board Index » est un indice général qui regroupe les principaux indicateurs économiques américains.

 

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s