Chronique boursière : Mois de juillet positif pour les bourses américaines portées par les résultats des entreprises

 

Indice 31.07.2017 Perf. YTD
S&P 500 (US) 2’476.35 10.6%
Dow Jones (US) 21’963.92 11.1%
Nasdaq (US) 5’895.17 21.1%
Euro Stoxx 50 3’477.39 5.7%
DAX (ALL) 12’251.29 6.7%
FTSE 100 (UK) 7’423.66 3.9%
Nikkei 225 (JP) 20’082.09 4.6%
SMI (CH) 9’055 10.2%
Hang Seng (HK) 27’5430.23 25.2%
Gold 1’267.25 10.2%
Oil (WTI) 48.83 -8.9%

                                               Source : FUW

 

Le mois de juillet a été haussier pour les bourses américaines, soutenu par des résultats d’entreprises généralement satisfaisants :  deux tiers des sociétés ayant déjà publiés leurs résultats ont dépassé les attentes des analystes. Le Dow Jones a établi un nouveau record et flirte avec les 22’000 points tout en affichant une solide performance de plus de 11% depuis le début de l’année. En revanche, le mois de Juillet a été légèrement négatifs en Europe. Le VIX – la jauge de la volatilité – s’est maintenue très basse durant le mois de juillet, touchant même les 9%.

Parmi les sociétés financières américaines, les résultats trimestriels présentés étaient mixtes. Citigroup a dépassé les attentes mais n’a pas satisfait les investisseurs. Il en va de même pour Bank of America et Goldman Sachs dont les activités de courtage ont déçu.

Les deux grandes banques suisse, UBS et Crédit Suisse, ont publié des solides résultats. UBS a vu ses activités de gestion de fortune croître ; elle enregistre un afflux net de capitaux à hauteur de 32 milliards. Chez Crédit Suisse, le bon résultat est principalement dû à son programme de réduction des coûts. En Angleterre, HSBC a publié de bons résultats grâce à une bonne maitrise des coûts malgré la menace du Brexit.

Parmi les perdants du secteur bancaire, on relève surtout les établissements dont le trimestre a été pénalisé par des démêlés judiciaires divers… Barclays a annoncé une perte suite à une provision de 700 millions de livres pour la commercialisation litigieuse de produits d’assurances de prêt. Wells Fargo et Lloyds sont chacune empêtrées dans des scandales d’assurances crédit. Société Générale a eu un mauvais trimestre impacté par le litige libyen. Les chiffres de Deutsche Bank étaient mauvais suite à des affaires judiciaires. Enfin, JP Morgan, qui a déçu les investisseurs, va devoir verser 71 millions de dollars pour des manipulations de taux d’intérêts.

Beaucoup de banques ont été pénalisées par la faible volatilité qui s’est répercuté sur les activités de trading. Néanmoins, elles devraient bénéficier de l’environnement de hausse de taux actuel ainsi que, pour les banques américaines, de la nouvelle possibilité d’effectuer des buybacks et d’augmenter les dividendes.

Dans le secteur de la consommation courante, les chiffres publiés sont généralement encourageants. Aux Etats-Unis,   Procter & Gamble et Mac Donald ont sorti de bons résultats. En Europe, Adidas a augmenté ses prévisions. Nestlé et Danone ont tous deux excédés les attentes. Inbev dépasse aussi les attentes après son acquisition de SABmiller. Malgré ces bons résultats, ce secteur est devenu relativement cher et affiche des P/E (Price on Earnings) au-dessus de la moyenne.

Dans le secteur du luxe, LVMH (Dior, Louis Vuitton, Hublot), Hugo Boss et Richemont (Cartier, MontBlanc) excédent les attentes. LVMH émet des prévisions prudentes. Kering (Gucci, YSL) et Swatch, dont les résultats n’ont pas été en ligne avec les attentes émettent des prévisions optimistes pour 2017.

Les compagnies pétrolières américaines n’ont pas brillé. Les activités d’exploration et d’extraction d’Exxon ont déçu (Upstream business), mais sa croissance des bénéfices reste bonne. Chevron a raté les attentes en termes de bénéfice par actions. Les pétrolière européennes ont mieux performé et elles ont présenté des résultats au-dessus des attentes : Total a renforcé sa position financière et Royal Dutch Shell a amélioré son cash-flow. Elles ont bénéficié d’un prix du baril moyen légèrement plus cher pour le deuxième trimestre. 

Avec plus de 21% de hausse depuis le débit de l’année, le secteur de la Technologie, malgré sa récente correction, affiche la meilleure performance sectorielle. Dans les gagnant, Microsoft a présenté de bons chiffres grâce à ses activités de « cloud ». Netflix et Verizon ont aussi publié des chiffres supérieurs aux attentes.  Ceux d’Apple sont sorti meilleurs que prévu grâce à un accroissement des ventes. Parmi les perdants ; Twitter accuse une perte et souffre d’une stagnation du nombre d’utilisateurs. Google (Alphabet) a été pénalisé par une amende record de 2.4 milliards de dollars en Europe. Ebay et Amazon ont publiés des chiffres décevants.

 INDICATEUR MACRO-ECONOMIQUES

Les derniers indicateurs économiques publiés furent bon. Aux USA, le GDP va continuer a cru de 2.6%. L’IFO  en Allemagne est sorti très bon à 116. En Angleterre le PMI a augmenté à 55.4

Le FOMC (Federal Open Market Committee) maintient sa position face à un ralentissement de l’inflation qui reste en-dessous de son objectif de 2% mais n’a pas précisé de date quant à la réduction de son bilan. Ces commentaires, qui ont été perçu comme « dovish » (complaisant) par les marchés ont fait baisser le rendement du 10 ans ainsi que le dollar qui se traite à 1.18 contre EUR. Cette faiblesse persistante du  billet vert a aidé non seulement le pétrole à toucher la barre des 50 dollars et mais a aussi aider l’or à se reprendre quelque peu durant le mois de juillet.

La modification de la loi sur la santé s’est soldée par un échec. Ce revers remet en doute la capacité de Donald Trump à respecter son agenda économique sur la loi fiscale. Une réforme fiscale promises attendue par les marchés attendaient…

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s