Un marché de divergences…

Secousses sur le Nasdaq

Le Nasdaq ( l’indice phare des valeurs technologiques) ne s’est pas totalement remis des turbulences récentes qu’il a subi suite au mini crash des « FAANG » (Facebook-Apple- Amazon-Netflix- Google). Ces valeurs avaient emporté dans leur sillage les autres valeurs technologiques de l’indice. Les FAANG ont vite remonté ; des traders ayant profité d’acheter ces titres sur faiblesse. Cela dit, elles accusent tout de même des pertes de l’ordre de 4% depuis leur plus hauts.

Pendant ce temps, le Dow Jones – un indice plus défensif regroupant 30 majors américaines – continuait son ascension à des records historiques . Nous avons assisté à une divergence entre le Nasdaq et le Dow Jones. Ces 5 dernières années, le Nasdaq a pris 135% alors que le Dow Jones a augmenté de 69%. Depuis le début de l’année, le Nasdaq affiche une performance de près de 19% alors que le Dow Jones affiche une performance plus modérée de 8.27 %.

Au niveau sectoriel c’est le secteur de la santé – qui inclue les grands groupes pharmaceutiques, les « medtechs », des assureurs ainsi que la « biotech » – qui a le mieux performé cette semaine. Cette performance est due à la proposition de réforme sur la loi de la santé proposée par les Républicains,

Les valeurs pétrolières en chute libre

Les valeurs pétrolières ont poursuivi leur chute libre à cause d’un excès d’offre de pétrole sur le marché. Elles sont pénalisées par un pétrole qui est également en chute libre depuis le début de l’année (environ 20%). L’indice DJ US Oil and Gas (indice sur les valeurs pétrolières américaines) a perdu près de 16% depuis son pic en mi-décembre. De plus, une pléthore de titres pétroliers ont été revu à la baisse (downgrade) par des analystes ce qui ne devrait pas jouer en leur faveur.

Réunion de la Banque Centrale Américaine ..

La dernière réunion de la Banque centrale Américaine (la Fed) s’est achevée par un relèvement du taux directeur de 25 point de bases déjà largement anticipé par le marché. De plus, elle a annoncé qu’elle commencera cette année à réduire la taille de son bilan. C’est le deuxième outil de normalisation que la Fed a à sa disposition. L’on attend également dans l’année une hausse de taux supplémentaire de 0.25 % ainsi que 3 hausses de taux pour 2018. Mais le rendement du 10 ans américain est tombé à 2.15. La courbe des taux s’aplatit. Cette divergence s’explique par le fait que les investisseurs n’anticipent pas d’inflation. D’ailleurs, l’inflation n’a pas encore atteint le chiffre de 2 % qui est l’objectif de la FED. Cette inflation est aussi pénalisée par un prix du pétrole en chute libre.

…Puis décision de la BOE (Bank of England)

En Angleterre, Theresa May perd la majorité. Ce qui augure un « Brexit » moins « smooth » que prévu. Du coup, la Livre Sterling continue de chuter. Elle se traite à 1.27 contre USD . La BOE a adopté un « Statu Quo » : malgré les dernières données inflationnistes, elle n’a pas augmenté ses taux pour ne pas risquer d’entraver une croissance jugée faible.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s